Loading color scheme

Poste de Refoulement des Eaux Usées de Bergevin

Le poste de refoulement des eaux usées

Les villes des Abymes et de Pointe-à-Pitre sont dans une phase active de rénovation urbaine. Elles ont toutes deux entrepris le lancement d’opération d’envergure nommée « RUZAB » pour les Abymes et «RUPAP» pour Pointe-à-Pitre.

Ces deux programmes prévoient ainsi la réhabilitation de quartiers emblématiques poin- tois : Henri IV, Chanzy, Bergevin, Lauricisque. Mais aussi la rénovation des quartiers de Grand Camp et du Raizet.

Avec les nouvelles constructions de logements à Anquetil et le futur complexe de Perrin, les deux villes sont en phase active de renouvellement urbain.

Il est alors impératif d’anticiper toutes les problématiques liées à ces nouveaux chantiers

qui permettront aux villes d’accueillir une population supplémentaire. En effet, il est prévu à l’horizon 2020 que plus de 2 000 logements seront créés aux Abymes et à Pointe-à-Pitre.

L’eau et l’assainissement font partie de ces problématiques indissociables de ces projets. Cap Excellence, compétente sur son territoire en la matière, a pour mission de préparer les infrastructures chargées d’acheminer l’eau potable et les eaux usées en mettant tout en œuvre pour que dès 2012, avec les premières arrivées de nouveaux occupants, tout soit opérationnel en matière de distribution d’eau potable et de traitement des eaux usées.

Ainsi Cap Excellence a procédé à la reconstruction d’un poste de refoulement destiné à rediriger les eaux usées vers la station d’épuration de Jarry.

La reconstruction du poste de Bergevin

Sur le Foncier jouxtant celui de l’ancien stade Pierre Antonius est édifiée la station de refoulement des eaux usées qui collecte l’ensemble des effluents des Abymes et de Pointe à Pitre.

A partir de ce poste les effluents sont refoulés, via un siphon sous-marin, vers le poste de refoulement de Jarry, qui évacue à son tour les eaux usées vers la station d’épuration de Pointe à Donne. Il s’agit donc d’un poste de refoulement stratégique.

Infrastructure indispensable au cheminement des eaux usées, il fallait donc anticiper l’augmentation de la population.

La Communauté d’Agglomération Cap Excellence a donc fait le choix de construire un nouveau poste de refoulement en décembre 2009.

Dès sa conception, le nouveau poste de refoulement de Bergevin a été conçu pour être évolutif, et prendre en compte la montée en puissance des eaux usées qui transiteront des Abymes à Pointe-à-Pitre à l’horizon 2020. Pour ce faire ceci a nécessité une reconfiguration du réseau d’assainissement des eaux usées depuis la rue Fengarol et ce jusqu’au nouveau poste de refoulement. La consistance des travaux réalisés est la suivante :

  • Pose de canalisation gravitaire en PRV DN 600 Bd Général de Gaulle Pointe-à-Pitre.
  • Pose de canalisation de refoulement en PEHD DN 600 – Bd Général de Gaulle PAP
  • Construction d’un poste de refoulement composé de deux bâtiments : un bâtiment de pompage et un bâtiment technique.

Le montant global des travaux s’élève à 4 412 556 € HT.

La répartition financière

FEDER

957 646 € HT

ÉTAT / ANRU

1 250 000 € HT

ÉTAT / BOP 123

740 000 € HT

Autofinancement

1 214 360 € HT

Ce coût comprend les travaux de génie civil, d’équipements et de canalisations. Les travaux se sont achevés le 5 Mai 2013. Les travaux de pose de canalisations gravitaires ont débuté le 29 Novembre 2010 et se sont terminés le 18 Février 2014.

Le poste de refoulement a été mis en service en Main 2013 pour répondre à la livraison des logements situés sur le foncier de l’ancien Stade Pierre ANTONIUS.

Schéma de raccordement du nouveau poste de refoulement de Bergevin