Loading color scheme

Le Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD)

L’organisation et le fonctionnement du CISPD

Le Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD) de l’aire urbaine de Baie-Mahault, du Gosier et de Pointe-à-Pitre a été créé par arrêté préfectoral n°2004/1925 du 14 décembre 2004. Son périmètre a ensuite été élargi en 2007 avec l’adhésion de la ville des Abymes.

Le CISPD est composé d’un Président, de deux membres de droit et de trois collèges.

  • La Présidence est confiée à l’un des maires des communes concernées.
  • Le sous-préfet de l’arrondissement de Pointe-à-Pitre et le procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Pointe-à-Pitre sont membres de droit
  • Les trois collèges se déclinent de la manière suivante :
    • Le premier collège réunit les élus désignés conjointement par les maires des communes membres du CISPD, plus, depuis 2009, des élus désignés par la Communauté d’agglomération Cap Excellence.

      Le collège des élus comprend également un réprésentant du Conseil général et un représentant du Conseil régional.

      Les élus désignés peuvent se faire assister de techniciens tels que les référents des domaines concernés ; le coordonnateur du CISPD ; les chefs de projet « politique de la ville » ; les résponsables des polices municipales.

    • Le deuxième collège regroupe les chefs de services de l’Etat ou leurs représentants désignés par le Préfet de Région.
    • Le troisième collège est composé de réprésentants des professions confrontées aux manifestations de la délinquance, de responsables de services sociaux, ainsi que de représentants d’associations oeuvrant dans le domaine de la prévention, de la sécurité ou de l’aide aux victimes. Ils sont désignés par le Président du CISPD.

    Le pilotage des actions du CISPD

    Sous l’autorité du Président du Conseil, le pilotage du CISPD est assuré par un chargé de mission prévention de la délinquance, membre de l’équipe de projet du CUCS de l’agglomération. Il prépare les séances plénières et restreintes du CISPD et veille à la mise en œuvre des fiches actions prévues dans le contrat local de sécurité et deprévention de la délinquance.

    Il participe au séances de coproduction de sécurité organisée de manière hebdomadaire, sous la présidence du Sous-Préfet et réunissant l’ensemble des forces de polices et de gendarmerie qui interviennent sur le territoire.

    Ce coordonnateur est aussi accompagné par des référents/chargés de mission au sein de chaque ville (à Cap Excellence pour Pointe-à-Pitre et Abymes), qui assure le suivi et la mise en œuvre locale des actions probrammées

    Le financement des projets de luttre contre la délinquance s’effectue à travers le contrat urbain de cohésion sociale (CUCS), les projets retenus devant s’inspirer des priorités dressées par le CISPD, notamment au niveau des thématiques prioritaires.

    L’analyse des phénomènes de délinquance constatés au niveau infra communal, ainsi que la coordination des acteurs de terrain est assurée par les Groupes Locaux de Prévention animé pour chaque commune. Pour Pointe-à-Pitre et Abymes ils sont pilotés par Cap Excellence.