Loading color scheme

Le Centre culturel de Sonis est un outil essentiel dans l’offre culturelle sur le territoire de Cap Excellence, mais aussi un lieu d’enseignement artistique et de transmission du goût de l’art aux enfants.

C’est l’espace de démocratisation culturelle par excellence.

Il propose des ateliers de formation, ouverts au plus grand nombre qui permettent aux participants de s’épanouir dans une discipline artistique, et parfois de découvrir des talents insoupçonnés.

 

Le réseau KARU’LIS

Le Syndicat Mixte des Transports du Petit Cul de Sac Marin (SMT), est l’Autorité Organisatrice de la Mobilité (AOM) sur le territoire de CAP Excellence. Le SMT définie la politique de transport urbain et scolaire sur le territoire des villes des Abymes, de Baie-Mahault et de Pointe-à-Pitre.

Le réseau urbain Karu’Lis représente 3 millions de passagers transportés par an, sur CAP Excellence et dessert 51 circuits pour le réseau scolaire : 21 sur les Abymes, 26 sur Baie-Mahault et 4 sur Pointe-à-Pitre. Les 80 bus affrétés pour le transport scolaire sur le territoire de CAP Excellence, desservent 4 écoles élémentaires ainsi que 4 collèges aux Abymes et à Baie-Mahault, et 11 lycées des Abymes, Baie-Mahault, Pointe-à-Pitre ainsi que le Lycée Hôtelier, au Gosier. Ce sont près de 2 000 élèves qui sont pris en charge par le réseau de transport scolaire.

Une nouvelle Délégation de Service Public a été signée entre le SMT et la Société des Transports de l’Agglomération Centre (STAC). Ce nouveau contrat, signé le 27 janvier 2017, pour une durée de 8 ans, permet d’envisager une évolution pérenne du réseau.

Lire plus

Impact sur le territoire

La mise en place du réseau de TCSP répondra à plusieurs objectifs :

  • Renforcer l’usage des transports collectifs :
    • Desservir un plus grand nombre d’habitants de l’agglomération
    • Augmenter la vitesse commerciale des TC au bénéfice des usagers
    • Assurer l’accessibilité des transports collectifs aux personnes à mobilité réduite
    • Accroître la part de marché des transports collectifs pour réduire les nuisances liées à la voiture
  • Favoriser un développement durable :
    • Irriguer les centres-villes tout en limitant les nuisances de la circulation automobile
    • Relier les espaces à vivre : espaces résidentiels, zones d’emplois et de loisirs
    • Equilibrer l’urbanisation en contribuant à l’émergence de quartiers avec une qualité de vie améliorée
    • Améliorer la qualité de l’air en réduisant la pollution et les émissions de gaz à effet de serre
    • Développer des offres de service qui intègrent une stratégie bas carbone

Planning prévisionnel de l’opération

Le planning prévisionnel comprend 4 étapes majeures à savoir les études préalables, la définition du projet et l’organisation de la maîtrise d’ouvrage, les études de conception, les procédures administratives et les travaux.

 

Année

2019

2020

2021

2022

2023

2024

2025

S2

S1

S2

S1

S2

S1

S2

S1

S2

S1

S2

S1

S2

Etudes techniques préalables

                         

Organisation de la maitrise d'ouvrage

                         

Etudes de conception

                         

Procédures administratives

                         

 Travaux

                         

Actions

Les comités techniques, les comités de pilotage et la commission transport ont permis de retenir un tracé d’insertion sur la base d’une analyse multicritère (empreinte environnementale, intégration dans le cadre de vie, accessibilité, enjeux techniques, etc.), de valider le schéma d’exploitation à deux lignes avec un niveau de service de fréquence de passage du bus toutes les 8 à 10 minutes.

En termes de dimensionnement du matériel roulant, sur la base des enquêtes réalisées le nombre de déplacement en véhicule personnel est de 227 600 pour 10 700 déplacements en transport collectif urbain (réseau de Karulis). Le modèle de déplacements élaboré pour cette étude projette à l’horizon du projet (2025) un nombre de déplacements en véhicule personnel de 230 550 pour 35 800 déplacements avec l’ensemble des offres de transport collectif (TCSP+TC), dont 1 500 voyageurs en heure de pointe.

Sur la base des capacités théoriques pour l’heure de pointe de 1 200 à 1440 usagers en heure de pointe pour un BHNS, l’étude complémentaire en cours de finalisation permet d’affiner les conditions de faisabilité et de présenter un nouveau coût d’investissement du projet de l’ordre de 160 M€ HT (hors coût de la MOE estimé à 12% des travaux).